L’alimentation en prévention de la dénutrition

Un constat sans appel : entre 70 et 80% des seniors accueillis en institution présentent des risques modérés à sévères de dénutrition. On comprend dès lors que l’alimentation est un enjeu important pour tous les professionnels travaillant en EPHAD et en maisons de retraite. Comment prévenir la dénutrition ? Quelles en sont ses conséquences ?

Les bons réflexes à adopter

La dénutrition provient d’apports alimentaires insuffisants, qui entraîne une carence en nutriments nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme. Il en résulte une perte de masse musculaire, qui est elle-même à l’origine de pathologies supplémentaires. Au final, la personne concernée perd en autonomie et en qualité de vie.

Pour prévenir la dénutrition, il est important de proposer des repas appétissants avec des apports nutritionnels renforcés et ce, afin de contribuer à une prise alimentaire quotidienne suffisante et à un maintien de la masse musculaire et du poids des seniors.

On privilégie ainsi, une alimentation sourire pour redonner le moral aux résidents !

Améliorer le profil nutritionnel des plats

Il est important de savoir, que les apports nutritionnels recommandés pour les personnes âgées sont plus élevés que pour un adulte afin de parer à certains dysfonctionnements de l’organisme.

Etant sensible à cette problématique, nous vous aidons à renforcer le profil nutritionnel de vos plats grâce à La Vache qui rit® Formule Plus.

Cette aide culinaire aide en effet à renforcer l’apport en calcium, vitamine D et protéines, nutriments indispensables pour une bonne santé.

De plus, La vache qui rit® Formule Plus apportera liant et fondant à toutes vos préparations de l’entrée au dessert, qu’elles soient entières ou modifiées.

> télécharger la fiche produit

News Reporter