De nouvelles pratiques culturelles accessibles à tous

L’art urbain comme moyen d’expression : s’approprier de nouvelles pratiques culturelles accessibles à tous, pour répondre ensemble aux problématiques de la société actuelle.

Le 17 mai dernier, le GROUPE SOS a organisé la Journée du Personnel Grand Est. C’est dans ce cadre que chaque année les usagers et les salariés des cinq secteurs du Groupe présents dans le Grand Est sont mis en valeur. Cette année, ils ont réalisé ensemble cinq grandes toiles de 2 x 3 m, en utilisant les techniques de l’art urbain.

L’idée de ce projet artistique est née de la volonté d’offrir un moyen d’expression différent aux usagers et aux salariés du Groupe, de les réunir et de mettre en valeur les relations qu’ils entretiennent au quotidien. La création des toiles d’art urbain a été un réel travail d’équipe et a permis de beaux moments de partage. Les participants se sont montrés très fiers de leurs réalisations.

L’art urbain est une forme d’expression artistique culturelle et contemporaine, née dans la rue et accessible à tous. C’est une pratique qui permet de créer librement et qui favorise les interactions naturelles et spontanées. Les artistes usent de techniques variées comme la bombe aérosol, la mosaïque, le détournement publicitaire ou encore le pochoir. Mettant en avant un langage simple et coloré, ils utilisent souvent leur art pour s’exprimer sur des problématiques de société. L’art urbain est un outil d’engagement et de mobilisation qui a su parfaitement refléter les valeurs du GROUPE SOS. En tant qu’entreprise sociale luttant contre toutes les formes d’exclusion, nous avons souhaité montrer l’engagement de nos salariés envers les usagers et les relations qu’ils bâtissent ensemble jour après jour.

Accompagnés par un graffeur professionnel et pionnier du graffiti à Metz, David Soner, les usagers et les salariés des secteurs Santé, Seniors, Solidarités, Jeunesse et Emploi ont pu s’initier à l’art urbain et laisser libre cours à leur imagination. Chaque toile réalisée faisait apparaître trois mots en lien avec le secteur représenté. Les participants étaient ensuite libres de s’exprimer à l’aide de bombes de peinture aux couleurs des secteurs et de pochoirs. Chaque session s’est déroulée en musique, dans la bonne humeur et le partage. Peindre et danser pour venir à bout des difficultés d’expression a été une réalité. Ces moments d’échange et d’émotions entre usagers et salariés ont permis à chacun de s’intégrer et de s’épanouir collectivement. En s’appropriant une nouvelle pratique culturelle, ils ont pu répondre ensemble aux problématiques de la société actuelle. Une aventure artistique passionnante et enrichissante pour tous, qui a donné naissance à cinq toiles de 2x3m colorées et dynamiques qui sont affichées dans les établissements du Grand Est.

News Reporter