860 tonnes de capsules usagées collectées par Nespresso Professionnel en 2017

Depuis 2016, les clients entreprises et CHR de Nespresso Professionnel ont la possibilité, s’ils consomment plus de 500 capsules de café par mois, de bénéficier du service de collecte gratuit mis en place par la marque. Plus de 4 000 d’entre eux ont adhéré au programme, accessible en ligne. « En un peu plus d’an, le nombre de signataires a triplé » se félicite Hélène Coulbaut, responsable de la communication corporate et RSE. Les adhérents peuvent choisir entre la collecte des capsules par Paprec ou l’envoi de celles-ci par La Poste.

Sur 2017, Nespresso Professionnel estime avoir récupéré environ 860 tonnes de capsules usagées. Une masse qui ne prend pas en compte les capsules placées dans les poubelles jaunes, par les professionnels à l’instar des ménages. « Globalement, sur le marché BtoB et le marché BtoC, on estime que 60 % de nos capsules sont recyclées ou valorisées » poursuit Hélène Coulbaut. Les capsules collectées par Nepresso prennent la direction du site de Rémondis (Pays-Bas) où l’aluminium est séparé du marc de café puis refondu afin d’être réutilisé pour fabriquer d’autres objets, des vélos ou des canettes. Le marc de café est valorisé par la méthanisation et le compostage. « Nous souhaitons qu’en 2020, tous les clients de Nespresso aient un point de collecte à proximité de chez eux, nous en sommes à 90% aujourd’hui. »

Les capsules collectées via les poubelles jaunes sont traitées dans des centres de tri dans l’hexagone.« En 2009, nous avons équipé quatre centres de tri de machines avec courant de Foucault qui détectent et séparent les petits emballages en aluminium. Cela représente un investissement de 200 000 € par machine. Aujourd’hui, ils sont une vingtaine, et pour chaque tonne d’aluminium qui sort de ces centres, nous abondons à hauteur de 300 € » explique Hélène Coulbaut.

> en savoir plus

News Reporter